Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

DEMANDEZ LA GUIDANCE !




Je voudrais vous faire part d'une expérience que j'ai vécue récemment.

Je devais me rendre en Bretagne pour les fêtes de fin d'année en venant du Sud et en passant par Paris. Ce week-end avant Noël, la neige avait commencé à tapisser la France de son manteau blanc. J'avais déjà eu l'information que les "trains iraient lentement" le jour de ma traversée.

Arrivée à la gare, première surprise. La gare était noire de monde et le personnel SNCF expliquait tant bien que mal qu'une rupture de caténer empéchait toute circulation des trains. Il était 7 h du mat. Comme aucune annonce officielle n'avait été faite par haut-parleurs, le bouche à oreille fonctionnait à merveille.

Finallement "on" nous a dit qu'il était préférable d'aller jusquà Marseille pour essayer d'attraper un train vers Paris. Après une petite hésitation, et les encouragements du fiston, "on y va, si si on y va quand même !" je me décide. Vaille que vaille tentons le coup, allons'y !

A ce moment précis, et avant de prendre mes valises, je me centre et  adresse mentalement  à l'univers, mes anges et ses potes... ma demande : "JE DEMANDE LA GUIDANCE ! je demande à être guidée et que tout se passe bien et que j'arrive sans encombre à destination".

Nous voilà parti. 
'Un premier train, qui va faire toutes les petites gares jusqu'à Marseille nous est proposé.
Finalement, nous en descendons avant qu'il ne démarre car un autre train va jusqu'à Marseille mais sans s'arrêter. Ok. Mouvement de foule et de bagages. 
Nous arrivons à Marseille sans encombre après une heure debout dans le train.

Marseille, il y a foule là aussi. Nous sommes invités à prendre la correspondance au guichet et je me vois recevoir un billet "gratuit" en première classe pour un départ à 9 h 30.
La Gare de Marseille est ouverte à tout vent et plutôt froide. 
Qu'à cela ne tienne. avec le fiston, nous faisons des jeux de mains pas vilains pour nous réchauffer et rire un peu au milieu de cette foule frigorifiée.

Finalement, nous montons dans notre train, tout confort - 1ère classe s'il vous plait où il n'y a pas foule cette fois-ci.
Le train démarre à 10 h 30.

En face de moi s'est assis un homme brun les cheveux bouclés, qui lui vient de Nice, et qui a mis "des heures" pour arriver jusqu'à Marseille. Il est accompagné de sa mère (probablement) et de son grand fils.

Nous discutons un peu, dormons un peu, mangeons un peu, lisons un peu et nous émerveillons de voir toute cette neige tout au long du chemin.

Plus tard, alors que mon voisin face à moi est assoupi, je remarque que cet homme lit un livre dont le titre est Agapè et qui est écrit par un certain Axel Paasche. La couverture qui représente une photo de la vierge attire mon attention. Je veux lui demander de quoi parle son livre, mais je repousse cette idée. Ma curiosité me fait tenter de lire quelques mot sur la couverture du livre. . alors je déchiffre les mots Amour et Universel. Tiens, cela m'interpelle. Je connais peu d'hommes qui lisent des livres sur ce sujet. (n'hésitez pas à me contredire...).

Nous approchons de Paris, et on nous conseille de nous rapprocher du contrôleur pour connaître les correspondances possibles. Evidemment, je n'en tiens pas compte...

Mes compagnons de voyages, avaient prévus de s'arrêter à Paris et de prendre un train plus tard dans la soirée pour rejoindre leur destination finale Le Mans. Ils allaient prendre le métro et étaient en train de s'organiser.
Dans la conversation, ils me suggèrent de m'enquérir auprès du contrôleur et cette fois-ci je suis le conseil.

Notre train arrivera à 15 h à Paris, me dit le contrôleur et il me précise que le prochain train à Montparnasse sera à 16 h 06. Il me dissuade de prendre le taxi comme j'avais l'intention de faire, car me dit-il, avec la neige et les gens faisant leurs courses de Noël, je ne risque pas d'y arriver.

Surprise, mes compagnons de voyages se révèlent être de bons samaritains, car ils nous proposent de les accompagner lors de leur traversée de Paris par le métro (que je n'ai plus l'habitude de prendre) et nous donnent même des tickets.

Nous avons traversé Paris dans la bonne humeur guidés par l'un d'eux qui lui connaissait le métro comme sa poche. Nous nous sommes quittés à Saint Sulpice, et chacun a continué son chemin en se souhaitant de bonnes fêtes et le meilleur.

Nous avons eu notre train à la minute près, après un dernier 100 mètres de folie.

Nous avons trouvé des places assises au bout de quelques wagons et nous avons pu enfin souffler.

Nous sommes arrivés à destination avec 4 heures de retard sur l'heure d'arrivée prévue et surprise, moins fatigués que lorsque tout se déroule normalement...

J'aurais aimé pouvoir dire un grand merci à mes compagnons de voyages qui m'ont guidé. Et leur dire combien leur aide a été fortuite et précieuse. 
Ils étaient sur notre route pour nous aider dans cette traversée et ont été d'une grande gentillesse.

Au delà de ce voyage et de cette rencontre qui restera gravée dans mon souvenir, il me reste le mot Agapè.
 
L'agapè selon le dictionnaire était le repas pris en commun des premiers chrétiens, ou aussi est le repas copieux et joyeux pris entre amis.


Et surtout, Agapè vient du grec (excusez moi si je fais erreur) agapê qui veut dire AMOUR.

Et là, je sais... je sais que cette guidance que j'ai demandé au début de ma journée m'a été donnée entièrement avec tous les signes qu'il convient d'associer pour qu'aucun doute ne soit possible sur l'aide qui m'a été faite.

Avez-vous déjà vécu une expérience similaire ?

Cela arrive tous les jours pour peu que l'on consente à se laisser guider et à voir...

Alors si vous souhaitez me raconter votre expérience de guidance car vous en avez sûrement vécu,
n'hésitez pas, cliquez sur "ajouter un commentaire"...


Merci à vous, voyageur d'internet ,d'avoir pris le temps de lire mon histoire...





couverture agape












 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

COLAS 13/01/2010 07:58


Françoise ,

Tu as beaucoup de richesses en toi , tes textes le prouvent . Je suis content d'avoir découvert ton site car je partage tout à fait ta manière de penser . Tu demandes si les hommes peuvent lire ce
genre de livres ? Les autres je ne sais pas mais moi oui ! Je suis friand de toutes ces pensées qui semblent ridicules pour la plus part des gens et qui représentent pourtant l'essence de
notre existence ..Je pense que certaines personnes ne possèdent pas encore le décodeur ! Amitiés . Colas 


Françoise 17/01/2010 22:49



Merci Colas de ton très beau compliment,
j'aime écrire effectivement, et partager les leçons de vie et ce que je peux en comprendre.

Pour le décodeur, confiance, des ouvertures se font tous les jours...
à bientôt

Françoise



aubert59 06/01/2010 16:49


eh oui il arrice que l'on trouve un bon samaritain, tout le monde n'est pas indifférent et là c'est la surprise cela arrive tellement rarement
bises 


Françoise 06/01/2010 21:30


Pas si rarement que cela, je pense,
beaucoup d'aide et de signes nous arrivent mais on ne s'en apperçoit pas toujours...
bonsoir, aubert59