Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

Ecoutez vous, écoutez votre corps

 

 

Dans notre vie de tous les jours, nous vivons des multitudes d'expériences, agréables ou moins agréables.

 

Nous vivons des changements permanents, des colères, des hésitations, des contrariétés, de belles situations aussi, et vous recevons des millions d'informations.

 

Nous vivons aussi de façon unique, tel que nous sommes, nous, une identité pareille à nulle autre.

 

Nous avançons avec pour bagage de bien nombreuses expériences, de nombreux positionnements.

 

Nour portons en nous : blessures, espoirs, déceptions, amour, reconnaissance ou non, abandon, souffrances non exprimées, doutes, confiance ou pas, etc... Tout cela fait que ce que nous sommes et tout cela influence notre façon d'avancer dans la vie.

 

Nous avons bien sûr cherché, enfant, à coller au plus près à ce que nos parent attendaient de nous, consciemment et inconsciemment, "sois sage, ne fait pas de bruit, tu dois bien travailler à l'école, tu n'es pas beau quand tu fait cela, tu n'es pas gentil, tu es méchant, ce n'est pas grave tu en verras d'autres"... et nous nous sommes construits parfois bien éloigné de ce que nous aurions été si nous étions restés connectés à notre essence de naissance.

 

Alors, il y a des protections que nous avons érigées, des murailles ou des armures, qui déforment souvent notre perception des choses, parce que nous décidons en fonction d'un de ces enseignements reçu, et surtout de nos peurs, les cadres dans lesquels on nous a mis, nos : "ho, non, ne fait pas cela, on ne sait jamais !".

 

Et nous avançons comme cela dans notre vie, et avec tout cela en nous enfoui dans notre inconscient.

 

Bien sûr, malgré la façon dont on peut le voir, ce parcours est notre richesse, parce qu'il nous a structuré et nous a permis d'être ce que nous sommes aujourd'hui,

mais quand cela devient trop génant, trop lourd, trop pesant, il faut savoir s'arrêter, se poser, réfléchir à ce qui ne va pas, méditer, apprendre à sentir les choses et les signaux du corps.

 

Jusqu'où notre héritage influence-t-il notre vie actuelle ?

 

Jusqu'où sommes-nous maîtres de notre propre vie ?

 

J'ai récemment pris une décision envers quelqu'un, décision que je croyais ferme et définitive.

Je l'ai formulée, je la lui ai dite, sachant que je n'entrais pas dans les espoirs de cette personne.

 

Hé puis, ayant choisie d'être accompagnée dans mon cheminement personnel depuis quelque mois pour poser des bases solides à la vie que je choisis, j'ai pris de l'assurance, et j'ai pris conscience aussi que ce qui résonnait en moi c'était surtout la peur, la peur de toucher du doigt une belle chose, une belle histoire. Et j'ai commencé à réaliser que peut-être que je faisais fausse route, m'étais-je laissée duper par les messages de mon mental ?

 

Aujourd'hui, mes ressentis sont tout autres à propos de ma décision, car je me suis apperçue que beaucoup de signaux m'étaient envoyés, ils étaient tout entremèlés les uns aux autres et je les avais occultés, j'avais refusé de les regarder...

 

Je ne parle pas souvent de moi sur ce blog, mais je voulais partager cela avec vous.


Nous faisons des choix que nous croyons définitifs sur l'instant, mais il n'en est rien et il faut tenir compte que tout évolue à chaque instant et ce que l'on prenait pour une vérité à un moment de notre vie n'a plus lieu d'être l'instant suivant. J'ai appelé cela "l'impermanence des choses",

 

Avez-vous déjà eu ces sensations ? Ce genre d'expérience, celui d'être peut-être passé à côté de quelque chose à cause de trop de garde-fous ?

 

Alors j'ai demandé à mon guide de m'expliquer cette impermanence des choses comme je l'ai baptisée... voici sa réponse :

 

 

 

 

"L'impermanence des choses est une définition bien imparfaite de ce qui est la vie.

 

La vie est mouvement continuel.

 

La vie est ascension.

 

La vie est recommencement permanent.

 

La vie est irrésolue.

 

La vie est présent et uniquement présent.

 

Vous fondez votre vie sur votre vécu et vous avancez loin de votre essence.

 

Il y a en vous une volonté d'avancer coute que coute, de prendre des décisions et d'en voir le résultat .

 

Vous ne prenez parfois pas le temps de ressentir au fond de vous l'écho de telle ou telle situation.

 

Lorsque vous êtes en présence d'une situation, vous vivez, vous vibrez, recevez de multiples informations, la plupart inconsciemment. Votre cerveau emmagasine, fait le tri et vous propose une solution clé en main en fonction de votre vécu mais votre corps parle tout entier. Il vous transmets lui aussi ses propres informations. 

 

Votre corps est l'outil dont vous vous servez le moins, j'entends à bon escient.

 

C'est pourtant le plus grand indicateur que vous pourriez écouter et suivre.

 

Lorsqu'une situation est présente, il convient de mettre du recul (je ne parle pas de situations d'urgence où le corps vous fait agir en total accord avec ce qui est),

je parle de situations qui demandent une responsabilité de respect et d'engagement envers vous-même.

 

Lorsque vous vous mettez en situation d'écoute, vous recevez les réponses.

 

Savoir écouter c''est savoir ressentir les signaux de votre corps".

 

Il est toujours dans la vérité :

- sommeil,

- faim,

- gène,

- douleur,

- crispation,

- joie,

- hésitation,

- recul,

- permission.

 

Il est nécessaire de prendre le temps d'écouter les messages de votre corps.

 

Cela peut être long, cela peut être rapide mais lorsque vous prenez le temps de faire taire le mental, le corps parle et s'exprime.

Il vous donne la réponse, simplement :

 

TU AS LE CHOIX

OUI

NON

 

L'impermanence des choses est tout autre, cela est évolution et compréhension :

le voile de l'écoute s'est levé, vous êtes enfin disposé à entendre, et agir en conséquence et plein accord avec qui vous êtes et c'est ce chemin là qu'il convient d'emprunter chaque jour de vos vie.

 

Lorsque vous aurez appris à écouter votre corps, vous prendrez les décisions qui seront pour vous les piliers de votre vie."

 

 

communication reçue le 20/03/2011

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article