Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

Les messages, comment cela a commencé...

 

Ce n'est pas dans mes habitudes de parler de moi sur le blog, car je m'étais fixée la ligne directrice de n'y mettre que les messages que je recevais, mais les habitudes sont faites pour être changées n'est-ce pas ? (j'avais dit à l'une de vous que je le ferai, voilà promesse tenue..)

 

Et les expériences et témoignages des uns et des autres nous permettent d'avancer aussi, 


alors je vais vous parler de "comment ça a commencé"  ...

 


Il y a une dizaine d'années,  je suis entrée (par hasard) dans une boutique ésotérique car j'adore les livres, et surtout ceux qui me permettent de "comprendre".

 

Tandis que je parcourais les rayonnages, mon attention a été détournée par une conversation. Deux femme étaient sorties d'une porte au fond du magasin et parlaient - je ne sais plus de quoi - mais les mots ont été suffisamment particuliers pour que je m'y intéresse. Je me suis alors renseignée auprès de la vendeuse qui m'a expliqué que l'une des dames était médium.

 

ha !  

 

Je n'ai pas pris rendez-vous tout de suite, mais l'idée d'aller voir cette personne est restée dans un coin de ma tête et ne m'a plus quitté.

 

Finallement, je me suis lancée et j'ai pris rendez-vous. 

 

Dans la pièce, il y avait juste de quoi mettre une table et deux chaises. La médium avait juste allumée une bougie.

 

Elle avait aussi des petites cartes des anges, un crayon et des feuilles blanches.

 

Je lui ai expliqué que je souhaitais communiquer avec mon grand-père décédé depuis quelques années car j'avais beaucoup d'affection pour lui, et j'espérais qu'il me dise quelque chose. Et là, elle me répondit qu'elle ne communiquait pas avec les personnes décédées, non, mais avec les guides, anges gardiens.. etc comme je voudrais les nommer.

 

ha ..?

 

Elle m'a demandé mon nom et ma date de naissance, elle a fait des calculs et là, j'ai vu le crayon partir sur la feuille à toute vitesse, c'était illisible, il y avait, allez, 6 lignes par feuille écrit très grand, et ça défilait, ça défilait et elle m'expliquait en même temps. 

 

Elle m'a expliqué ma situation du moment, difficile, ce qui allait m'arriver etc... (j'ai beaucoup oublié) mais ce que je n'ai pas oublié c'est ma réaction. Cette femme était en train de m'expliquer quelque chose et moi j'étais abasourdie, presque choquée, par ce que je voyais et je n'arrêtais pas de me dire : c'est ce que je veux faire, c'est ce que je veux faire ! Et là j'ai trouvé la place pour le lui dire : "c'est ce que je veux faire !" et elle m'a répondu : "mais c'est ce que je vous explique ! C'est ce que vous allez faire ! Vous allez faire comme moi !" 

 

Bon, résumons, je suis sortie de là avec un choc à la tête et je crois une explication sur comment m'y prendre.

 

A ce moment là, j'étais à la recherche d'un emploi dans une région où j'étais arrivée deux ans auparavant. Paris n'est pas le sud de la France, et pour un poste dans ma catégorie (secrétaire), il y avait au moins 200 autres CV en même temps que le mien. J'avais donc du temps libre. 

 

A la suite de cette rencontre, donc, dès que j'avais un moment, souvent quand mon enfant faisait la sieste, je me mettais au salon, j'allumais ma bougie, je prenais un crayon, je faisais une prière (je crois) et j'attendais.

 

Je regardais le crayon immobile, je le fixais (et lui se fixait sur le papier...)

 

Et puis au bout d'un moment, je rangeais tout mon attirail. Et je recommençais le lendemain.

 

Par moment, je croyais que le crayon bougeait, et là mon coeur se mettait à battre à tout rompre baboum-baboum-baboum !!! et le millimètre que le crayon avait osé faire s'arrêtait.

 

Pendant à peu près un an j'ai fait cela, (en fait, je suis d'un naturel un peu têtu sur la longueur) et il a fallu que ma situation personnelle du moment change - je le dis avec du recul - parce que ce n'est que quand je me suis retrouvé, séparée, dans mon nouvel appartement,  à démarrer une nouvelle partie de ma vie que le crayon a bougé.

 

En fait, il y avait toujours le coeur qui faisait baboum-baboum, mais bon.. Le crayon, ce jour là, s'est mis a faire des lignes, tout doucement, très lentement, par petites avancées ou secousses, et ces lignes ont finalement rempli toute la page... On pourrait apparenter cela à du gribouillis, et puis au bout d'un long moment, j'ai eu le message.

 

Là, j'avoue que mon ignorance dans le domaine, m'a ramenée vers la médium car au bout de quelques temps, j'ai compris que ce que je recevais ne collait pas - le discernement est nécessaire et s'apprend, et je l'apprends encore tous les jours - J'ai compris que je communiquais avec une personne décédée qui cherchait plutôt une compagnie et me racontait n'importe quoi...

 

Cela a occasionné des doutes qui ont été longs à s'en aller vis à vis des messages, et ce malgré ma volonté.

 

C'est à ce moment là que la médium m'a dirigé vers l'Archange Saint Michel en me l'envoyant et en me recommandant de l'appeler. 

 

En 2004, je me suis fait initier au Reiki parce que je pensais que cette énergie qui m'avait déjà été diffusée plusieurs fois,  pouvait m'accompagner dans mon don. Et depuis, quand j'appelle mon guide, j'appelle d'abord cette énergie, parce qu'elle élève mes vibrations. 


 

Comment cela fonctionne ?

Lorsque je me met en état de recevoir les communications, je baille et me détends, j'entends un son différent au niveau de mon oreille gauche (elle a une sensibilité différente du fait d'une fragilité). Quelque fois, je dis que cela fait "wououfff" tellement cette énergie est forte. Je dis aussi souvent que "j'ai les mains qui poussent" ...


Ma plus belle rencontre ?

Elles sont toutes belles. Ce sont toujours de beaux échanges et je suis vraiment gâtée lorsque cela se produit. 


Ma plus belle rencontre a été la première fois que j'ai pris un message pour quelqu'un que je ne connaissais pas. Il s'agissait de la belle-maman d'une amie, celle-ci n'allait pas bien et bien sûr je suis allée en ignorant tout de l'histoire. Et j'ai vu au fur et à mesure que le message avançait  et les explications se dévoiler la dame changer du tout au tout. Elle comprenait ce qui lui était expliqué et visiblement ça changeait son regard sur les choses qu'elle vivait. 


 

Mes périodes plus difficiles ?

les doutes, 


(au démarrage, ça aide de poser le message et y revenir plus tard, avec un peu de recul on lit différemment).

 

la dépendance aux messages et aux médiums au démarrage de cette expérience,

 

vouloir changer le monde, le sauver et sauver les êtres chers.

 

Le respect 50/50, j'en parle plus bas.

 

Les vérités des autres du même domaine qui savent mieux que vous, qui vous jugent et essaient de vous écarter du chemin parce que vous les dérangez, parce que, parce que.... 



Un conseil ?

 

Ceci est mon expérience et elle est unique, personnelle. Mes impressions sont les miennes, uniquement parce que ceci est ce que "j'ai"  expérimenté, et le seul moyen de savoir et de comprendre est d'expérimenter. Et pour ma part, c'est long. C'est chaque jour un petit peu. 

 

Garder les pieds sur terre, la réalité est aussi celle de tous les jours (boulot, amis, ciné, promenade, du terre à terre, savoir aussi parler "couture ou cuisine" à ceux qui ne sont pas du tout intéressé par ce domaine).

 

Proposer, ne pas imposer.

 

Le moyen d'avoir confiance (en ce qui me concerne) est de me dire, "ok, ça n'est pas moi, je ne peux pas dire cela, ce qui est dit est juste, je ne suis là que pour transmettre". Souvent, ce sont les autres, récepteurs des messages qui me le confirment.


 

Mes garde-fous : 

 

Le seul moyen d'avoir confiance est que mon guide ne me juge jamais,

 

je ne suis pas parfaite,

 

je suis pleine de "cadres" et de devoirs,

 

et j'ai mes colères, mes incompréhensions, mes découragements, comme chacun.

 

J'ai mes défauts, mais jamais, il ne mets le "doigt dessus".

 

Il m'explique ce que je n'ai pas vu ou compris,

 

il m'explique toujours un chemin autre que celui de la colère,

 

celui de la réconciliation,

 

de la paix,

 

de la patience,

 

de la tolérance envers moi-même et les autres,

 

de la bonté envers moi-même et mes semblables,

 

celui du 50/50 - ce que tu donnes aux autres, tu dois t'en donner autant -,

 

celui de la reconnaissance envers moi-même et les autres,

 

celui de la volonté de continuer,

 

celui de me respecter totalement,

 

celui d'accepter, 

 

celui d'aller à mon rythme,

 

celui de m'aimer,

 

et surtout il me laisse toujours toujours le libre-choix et le libre-arbitre de faire ce qu'il me propose. 

 

 

Voilà, ici s'achève mon récit, celui de mon expérience,

 

Je pensais faire court,

ça a été plus long que je ne le pensais,

mais si vous êtes arrivé au bout...

hé bien, je vous remercie de votre attention, et vous dis un grand merci.

 

Je vous souhaite une très belle journée,

à bientôt, Françoise


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gilbert Wamblee Ska 09/04/2012 14:17


Bonjour Françoise,


Merci pour ce très beau témoignage comme pour tous les merveilleux messages que tu partages.


Que de graines semées par toujours facile à cultiver et à récolter par manque de Foi, de volonté ou de courage.


Bonne continuation et encore merci...


 


 

Françoise 09/04/2012 19:50



Merci  à toi aussi, Gilbert,


à bientôt


Françoise


 



Gaëlle Malfin 08/04/2012 17:49


.... Merci infiniment Françoise pour ce SI beau partage... C'est un beau parcours et une belle recherche. Je me sens touchée et moi aussi je suis sure qu'un jour quand je le pourrais, je le
ferais... Merci encore énormement Françoise. J'ai hate de recevoir mon petit courrier aussi. Plein d'amour. Gaëlle

Françoise 08/04/2012 22:55



continues de nourrir cela Gaëlle..


c'est comme cela que les rêves deviennent réalité,


bises ;)


Françoise


 



Marie 08/04/2012 12:54


Merci Françoise d'avoir eu la générosité de partager ce magnifique témoignage.


Et d'avoir satisfait notre curiosité ! 

Françoise 08/04/2012 13:29



ha, ha, ainsi vous étiez curieuse ... !


bravo, il y avait beaucoup à lire...


bon dimanche