Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

PARDON







     Perçois la vie telle que tu comprends,

     Accepte l'enseignement,

     Reçois l'amour Divin,

     Donne tes émotions à Dieu,

     Ote les aspects des rancoeurs,

     N'apporte que l'amour en toi !








Et toujours la petite explication d'usage pour ceux et celles qui découvrent le "MOT"
:

Comment utiliser ce mot... : ce texte vibre de l'énergie de l'archange qui l'a transmis. Les mots sont vibrations dans votre mental, dans votre corps physique et aurique, dans votre âme et au delà de vous-même.
Ils touchent votre conscience et votre insconscient.

Pour travailler sur le thème du "PARDON ", gardez la couleur bleue du texte. (Elle n'est pas choisie au hasard)

Vous pouvez imprimer ce texte, ou mieux encore, le recopier de votre plus belle écriture sur une feuille.

Nous avons tous du magnétisme plus ou moins développé en nous.
Alors, je vous invite, à prendre un temps pour vous, en retrait, dans le calme et à poser vos mains sur la feuille, ou une main sur la feuille et une main sur le corps. Ainsi vous donnerez votre accord pour recevoir l'énergie de ce texte.

Pour ceux et celles qui sont initiés au Reiki, pas besoin de mode d'emploi...

Prenez le temps. Celui que vous serez prêt à vous donner sera le bon car rien ne se perd dans l'univers...

Il est conseillé de travailler le texte 5 jours.

    "Je l'ai appris il y a peu, la première personne à pardonner c'est soi-même...entièrement et sans condition..." alors n'hésitez pas, faites-vous ce cadeau... 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

max 08/11/2009 19:56


Le pardon n'est jamais facile lorsqu'il s'agit de pardonner à des personnes qui abusent de notre gentillesse, de notre amour...pour nous faire mal....Et les blessures du coeur sont extrêmement
douloureuses.
Bonne soirée


Françoise 11/11/2009 09:50


Oui, les blessures du coeur sont extrêmement douloureuses,

Commencer par accepter ce que l'on a vécu est un début vers le pardon,
sans forcer,
arriver à se dire que ce que l'on a vécu est aussi une richesse, un enseignement,
parce que cela nous a construit tel que l'on est,
c'est un long chemin mais on y arrive petit à petit,

cordialement,
Françoise


Marc de Metz 03/11/2009 14:57










Bonjour Françoise. Je vais accueillir
« officiellement » jeudi matin, le 5, ton blog. Aujourd’hui, je viens de l’accepter avec plaisir, parmi ceux des Architectes d’intercoeurs. Demain je publierai un article sur mon blog
pour y annoncer ton arrivée. J’ai rajouté dès maintenant sa bannière dans la galerie des Architectes d’intercoeurs. Celle-ci est accessible en permanence au début de mon blog dans le module
« Rencontrer les Architectes d’intercoeurs ». J’ai de prêt un article pour annoncer ton arrivée sur mon blog en me servant d’éléments trouvés sur le tien. J’ai tenté de le faire
amicalement et d’une façon attractive. Je te souhaite la bienvenue en te remerciant d’avoir souhaité nous rejoindre parmi les belles personnalités et les beaux talents que tu connais peut-être
déjà ou que tu y découvriras si tu le désires. La solidarité est une valeur partagée par beaucoup d’entre nous. Je suis heureux que tu nous rejoignes. Je te souhaite une très belle fin de cette
journée. Je ne peux que te proposer Françoise, de ne pas hésiter toi aussi à aller à la rencontre des Architectes d’intercoeurs. @mitié, Marc de Metz.


 


Je reporte la publication d’un article concernant ton
arrivée à jeudi car je ne publie que deux arrivées de blogs par jour, pour leur donner alors une visibilité sympathique sur mon blog. J’en ai déjà deux à présenter mercredi
matin…



Françoise 04/11/2009 22:44


Merci Marc de me permettre de rejoindre votre grande famille des Architectes d'Intercoeurs, (quelle jolie expression)
je suis honorée,
et comme ce qui me fait avancer sur le clavier c'est l'envie de partager,
alors je partagerai avec plaisir avec vous,
merci pour ta bonne humeur que l'on sent en passant par chez toi,
tu fais un travail de fourmi à la rencontre des talents de la vie,
il y a tant de richesses au fond des coeurs...
merci à toi, encore,
Françoise