Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

Rendez-vous avec soi

 

 

          Sur le chemin semé d'embûches, vous apprenez à vous connaître et reconnaître la vérité sur vous-même. Vous vous cachez derrière des apparences, mais lorsque vous revenez seul avec vous-même, vous vous retrouvez vous et votre personnage, celui que vous avez bâti pour  être sur cette terre. Les masques mettent longtemps à tomber pour peu qu'on veuille bien un jour s'y approcher et se laisser apprivoiser. L'autre en face de vous est identique, de souffrances non élucidées, de peurs, de misères incomprises, d'espoirs, de luttes, de bonté demandées, d'énergie sans cesse renouvelée pour avancer sur cette terre.


"Il est terrible de se montrer sous son vrai jour", direz-vous ?

"Cela me met en danger". Quel danger sinon celui de vous reconnaître enfin en tant que vous-même, être unique doté d'un coeur et d'une âme dont le seul chemin est celui vers son propre bonheur.


L'équilibre est dans le "J'ACCEPTE" MES CHOIX DE VIE, ni misérables, ni glorieux, mes espoirs, mes peines, mes déceptions, mes blessures, celles que j'ai enfoui bien profond pour ne plus avoir à les voir, les sentir, ni les regarder. Mais n'explosent-elles pas en silence ? ces petites choses non résolues qui finalement bouillonnent et vous dérangent... Il est nécessaire d'accepter, que OUI, le masque de protection est posé parce qu'on ne sait pas finalement dire : "j'ai peur que tu ne m'aimes pas avec mes blessures, mes espoirs, mes travers, mes différences, tout simplement".

Ce masque que l'on s'impose pour entrer dans le moule.. et si vous essayiez d'en décoller une petite partie ? là, sur le coin du visage ? juste pour voir et voir que finalement, le monde ne s'effondre pas et continue de tourner.....  Que finalement, la douleur est moins vive quand on accepte de la regarder, de la verbaliser et de la prendre en considération comme on saurait -si facilement- prendre en considération l'enfant qui vient de se faire mal au genoux en trébuchant.


Alors si vous vous arrêtiez un moment et que vous vous disiez, mais oui, moi aussi, j'ai été un enfant avec mes rêves, mes espoirs, mes yeux pétillants de vie ! Où est-il cet enfant que j'ai été ?

Il s'est mis de coté, là au fond de moi, recroquevillé, il attend, que je veuille bien lui parler, le prendre par la main et l'aider à se relever. Cet enfant en moi, c'est moi... c'est vous... Il attend une reconnaissance, une marque d'estime, un encouragement. Viens ! Je vais t'aider à t'aimer et à devenir grand. Viens, je sais que je t'ai mis de coté, mais maintenant, je vais m'occuper de toi et te reconnaître : nous allons ensemble panser nos blessures et CROIRE de toutes nos forces que nous allons nous reprendre en main, toi et moi.

Prends ma main,

écoute moi,

je te demande pardon,

je vais prendre soin de toi, maintenant,

parce que tu es unique et que tu es plein de valeur et que je l'avais oublié...."




... merci...



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article