Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

Savoir trouver sa juste place

 

 

 

Bonjour Lecteurs de Messagesdivins,

 

 

Un texte pour répondre à cette question qui m'a été posée :

 

 

Sa place,

sa juste place,

sait-on qu'on l'a trouvée quand,

après l'action,

on ne subit pas de contre-coup ?

 

 

On pourrait dire que la réponse est dans la question, mais, mais, cela va plus loin...

Je vous laisse la découvrir. 

 

 

 

 

La place que tu occupes dans une action est juste par l'expérimentation que tu en fais, car tout est enseignement sur qui tu es.

 

Qui tu es est la personne qui agit selon ses propres critères de fonctionnements.

 

Tu agis avec tes connaissances, 

tes convictions,

ton élan du coeur, 

et en cela, 

cela est juste 

parce que de cette expérience,

tu en retires un enseignement à plusieurs niveaux :

 

plaisir,

joie,

contrariété,

satisfaction,

regrets,

refus, 

colère, 

incompréhension,

impuissance,

oubli,

satisfaction de réalisation,

profond sentiment de dépassement de soi,

dégoût...

Et en cela, l'expérience a le mérite d'exister et d'être juste.

 

Cependant, lorsque tu agis avec l'élan du coeur, et que cette action ne te retires pas de satisfaction, tu peux te demander en quoi cela a été dans cette expérience.

 

Comment écouter si la place qui est la tienne, à ce moment là est juste ?

 

Tu peux tout préparer avec la justesse qui te caractérise,


tu peux tout anticiper pour que tout se déroule au mieux et tu peux avoir envie, 

 

cette envie de communiquer et de transmettre ta connaissance,

 

et tout cela te mets dans cette envie,

 

mais lorsque tu as mis tout cela en place, que la satisfaction n'est pas au rendez-vous, tu peux te demander si tu n'as pas laissé échapper un paramètre :

 

" que quelque soit ton envie de transmettre et tu communiquer, tu ne pourras pas le faire sans l'accord et l'envie de l'autre partie".  

 

tu peux vouloir  et être face à qui ne veux pas,

et tu pourrais mettre en place toutes les facilités pour recevoir, si en face de toi la personne ne souhaites pas ressentir ta passion, tu soutiendras tes effors et la fatigue morale se fera sentir.

 

Lorsqu'une situation que tu vis te procure :


PLAISIR,

SATISFACTION,

CONTENTEMENT,

et 

JOIE INTERIEURE,


tu as la clé pour reconnaître que tu es à TA JUSTE PLACE.

 

Celle qui est ton moteur et tu peux écouter cela à chaque expérience mais, si l'effort et la contrariété sont la conséquence de ton travail, tu ne peux pas vibrer de ce plaisir.

 

Je parle d'effort difficile.

 

Il y a des efforts difficiles, mais qui apportent satisfaction.

 

Permets de ressentir lorsqu'une situation est terminée, le résultat de ce que tu as vécu. 

 

Si la joie, le plaisir, l'envie de recommencer et de contentement se placent en toi, alors ta place est juste dans ce qui te correspond.

 

Je te guide vers la réalisation de tes efforts dans l'équilibre qui est le tien.

 

 

 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carmen 22/04/2013 00:47


Je lirai plusieurs fois, Françoise. Tout est clair, pourtant, il reste un noeud que l'on perçoit mais que la compréhension ne suffit pas à dénouer (parce qu'il y a des étapes à franchir
encore).


C'est la joie intérieure qui est recherchée dans l'action, dans le temps donné, dans la transmission... quand elle rencontre des résistances, cela ne remet pas en cause la joie... globalement les
parasitages ressentis n'empêchent pas l'action, alors il ne faut pas rester dans le sentiment de mal-aise qu'ils ont réveillé.


Quand je pense aux jeunes que j'ai encadré, avec chacun d'eux la rencontre a été authentique, même avec l'élève la plus perturbée... son visage si fermé, s'illuminait quand elle me
rencontrait ensuite. J'ai apporté ce que j'ai pu, sûr qu'ensuite chacun aura sa vie à mener... ces huit heures deviendront souvenir et confiance en la créativité qu'ils possèdent en eux.


Je le sens ce noeud, comme un rêve tout proche dont le souvenir tente d'émerger.


Merci pour tous ces messages que je lis ou relis dans le désordre mais qui m'apportent toujours quelque chose.


Carmen

Françoise 22/04/2013 22:41



Merci à vous aussi Carmen


..(un sentiment, peut-être essayer avec des petits groupes de 3 à 4 personnes...)


Bonne soirée à vous


Françoise