Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

La fessée ou la gifle...!?

 

 

 

 

 

A l'heure où une vidéo est visible sur youtube sur ce thème là, je me suis demandée ce que pouvait m'expliquer mon guide...

 

Voici son message,

bonne lecture à vous....

 

 


 

"Oui, la fessée ou la gifle est acte de violence et acte de soumission imposé à l'individu qu'il soit enfant ou jeune adulte.

 

 

La fessée est votre limite, parce que cela est un geste de répit pour vous.

 

 

Vous savez que cette brutalité est faite pour stopper tout essai

d' "être expérience" d'une situation qui ne vous convient pas.


... Un verre cassé,

un objet abîmé,

un geste de jalousie envers son frère,

une tentative d'expérimenter autre chose,

un essai,

juste un essai de faire une expérience,


...ne justifient pas un acte de violence.

 

 

Nous comprenons que l'éducation est chose particulière, que vous menez avec la conviction de faire pour le mieux, 

 


mais si une autre personne vous donnait une fessée avec le même impact que celle donnée, vous seriez surpris et douloureusement touché dans votre fort intérieur.

 

 

Incompréhension :

Est-ce aussi cela que d'être aimé ?

 

 

Incertitude :

Quand cela va-t-il recommencer ?

 

 

Douleur :

Cela me fait tellement mal... ou est-ce mon coeur qui a plus mal que là sur mon corps ?

 

 

Honte :

Je ne mérite pas l'attention que je demande...

 

 

Culpabilité :

Je ne mérite pas mieux...

 

 

Hésitation :

Et si cela se reproduisait...?

 

 

Espoir :

Peut-être que la prochaine fois, je ferai "bien" ?

 

 

Mal :

J'ai mal partout à l'intérieur de moi...

Je ne comprends pas...

 

 

 

Pourquoi ne pas expliquer avec des mots, que  :


cela n'est pas raisonnable...

souhaitable...

...injustifié...

...une chose à faire autrement...

et chercher comment faire autrement...

 

 

Le manque de temps engendre souvent l'abus.


 

Le manque de compréhension engendre le geste.

 

 

Le manque de patience et la fatigue donnent la sensation,

et la "sensation seulement" que l'autorité n'est pas respectée.

 

 

Mais quels mots ont montré ce qu'il convenait de faire "avant"de lever la main ?


 

Qu'elle preuve d'amour y a-t-il dans une main levée ?

 

 

 

Quel intérêt y a-t-il de faire abruptement cesser ce qui n'a pas été "expliqué calmement et paisiblement en amont" ?

 

 

"Je souhaite cela de toi, et je vais t'expliquer..."


"Non, cela n'est pas correct, si tu faisais ainsi...?"

 

"C'est bien"

 

"C'est mieux"

 

"Je suis fier de toi"

 

 

 

Je suis fier de VOUS qui entendez ce message au delà des mots,


non pour heurter les consciences,

 

mais pour enseigner l'ouverture de coeur dans le monde de paix que vous souhaitez, je crois, léguer de tout coeur à vos enfants".

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article