Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Message Divins

Message Divins

Quand les enseignements des êtres de lumière deviennent thérapeutiques

QUESTION-REPONSE : s'autoriser à recevoir de la joie plutôt que des reproches non constructifs

 

 

 

 

QUESTION - REPONSE :

 

Une question de reproches non construtifs...

 

  • Réponse à Carmen

 

 

 

 

 

Carmen, 

Autorises-toi à recevoir toute la gentillesse du monde.


T'autorises-tu à être aimée telle que tu es pour la valeur que tu dégages dans tes ouvrages ?

 

Moi j'aime celle que tu es.

 

J'aime tes créations car elles sont amour de ce qui te nourrit, mais laisse toi accueillir un regard différent de ce qui est reproches dévoilés.

 

A ta portée, est en attente le regard différent.

 

Tu es en attente d'être accueillie pour celle que tu es.


N'attends plus, sois accueil de la joie que tu as de transmettre par tes ouvrages :

 

"J'accueille en moi la joie de chacun,

en accord avec la transmission de l'amour

qui se trouve dans mes ouvrages"

 

Accueille, Carmen,

Accueille-le, et accepte que le regard ne sois plus reproche non-constructif.

 

Lorsque tu étais enfant, tu as trouvé normal un temps de reconnaître que tu n'avais pas donné le meilleur de toi-même, mais l'enfant a grandi et le meilleur de toi-même est dans tes ouvrages. 


Cette réalité n'est pas la tienne que de rester dans le reproche non-constructif.


Sois amour et joie de ce que tu crées au delà de toi-même.

 

Sois acceptation que se taisent ce qui n'est pas constructif et balaie !

 

Accueille maintenant, la joie partagée.

 

Carmen, tu n'as pas fini de progresser dans l'ouvrage de celle qui te caractérise.

 

Sois joie, Carmen,

et cette joie inondera ton regard différent.

 

Sois joie de ce que tu transmets comme de la valeur pleinement reconnue de celle que tu es.

 

Je te guide à travers la reconnaissance de l'amour transmis dans tes ouvrages".

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Carmen 05/01/2013 19:16


J'avais écrit un long commentaire... je ne sais pas s'il est parti !

maylie 29/12/2012 09:27


Bonjour un joli blog plein d'encouragements,magnifiques,parfois c'est pas évident d'acepter la joie,ceci dit c'est vraiment plus agréable,belle journée

Françoise 05/01/2013 17:08



bonjour Maylie,


Merci pour vos compliments...je suis ravie que mon blog vous plaise.


(ce n'est pas évident d'accepter la joie ? dites-vous ?) c'est vrai, mais nous sommes humains ne l'oubliez pas, ce qui s'avère difficile une première tentative peut être facile l'étape
suivante...


à bientôt






Carmen 20/12/2012 11:34


Je n'avais pas lu, Françoise !


Il y a cette joie, signe de vie, au fond de moi. Cette joie qui transparaît parfois et qui se communique.... elle attire et repousse... il y a tant de retranchements, en chacun... il y a mon
sentiment de ne pas être à la hauteur, de devoir rester discrète, d'aider l'autre à se hisser... et la crainte de participer avec le(s) autre(s) à ce mouvement de joie, et la réserve d'autrui de
participer avec moi à ce pas de danse.


Parfois on sème l'amour et on rencontre la tempête. Parfois on redonne le goût à la vie, mais l'ami(e), retombe dans ses pensées sombres et nous haït pour lui avoir fait apercevoir la joie
possible qu'il (elle) ne peut pas saisir (pas maintenant). Parfois on réveille un amour qui se montre possessif... là où l'amitié, seule, aurait été merveilleuse.


Des artistes souhaitent se regrouper en collectif d'artiste. On m'a demandé de représenter les artistes de mon secteur géographique lors d'une réunion, mardi. Je pensais être un porte-parole
occasionnel et m'éclipser ensuite (car mes créations ne sont pas au  niveau de celles de la plupart des artistes présents) - non, que je n'en ai pas les capacités, mais je touche à tant
de disciplines que je ne développe aucune au top. Je disais donc que je pensais m'éclipser, mais j'ai reçu des mails sympa... alors, humainement je ne sais pas quoi faire. Artistiquement je
pourrais me remettre activement aux couleurs, mais les mots ont eux aussi besoin de mes couleurs. (à moins qu'on m'accepte, là où j'en suis, avec la poésie de mes petits tableaux et avec les
mots que je peux donner)


Je relirai ce message de temps en temps.


Merci, Françoise.


Carmen

Françoise 05/01/2013 17:05



bonjour Carmen,


moi aussi j'ai pris mon temps, le temps de Noël, du 1er de l'an et de laisser retomber tout cela...


alors qu'avez-vous décidé de "mardi-là" pour cette invitation ?


suivre l'invitation à l'ouverture ?


à bientôt


Françoise